Historique de l'éclairage public

Repères historiques sur l’éclairage de la ville lumière

L’éclairage public à Paris est issu d’une évolution constante marquée par les innovations de l’homme, de la science et de la technique.
Tant les sources lumineuses que leurs supports se sont progressivement développés afin de satisfaire des besoins toujours plus grandissants des riverains.

Après les lanternes et chandelles que chacun était tenu de suspendre devant son habitation, sont apparus les réverbères à huile. Avec la découverte du gaz d’éclairage, au XVIIIème siècle, de profonds changements se sont engagés dans l’éclairage public. Puis le gaz naturel s’est substitué au gaz de ville. C’est au XIXème siècle, lors de l’Exposition Universelle de Paris que les lampes à arc électrique firent leur apparition. En 1879, après l’invention par un Britannique de l’ampoule à incandescence, Thomas Edison en a déposé́ le brevet et a ainsi permis, avec la lampe électrique de développer l’éclairage grâce à l’électricité́. Au début du XXème siècle, la lampe à vapeur de mercure est inventée.

Avec la naissance puis le développement de l’automobile, invention technique primordiale du XXème siècle, l’éclairage public connait une nouvelle mutation et doit s’adapter à cette avancée technologique. Tout d’abord les lampadaires et autres supports d’éclairage doivent tenir compte de la circulation automobile.

Ensuite, ce sont les feux tricolores, apparus en France en 1920 qui vont permettre une régulation de la circulation entre les véhicules et les piétons.

Les dernières décennies sont marquées par une volonté de permettre un éclairage public autonome grâce à l’utilisation de plus en plus croissante des énergies renouvelables.

Paris a fait le choix de se doter d’un contrat innovant sous forme d’un Marché à Performance Energétique ayant pour objectif de permettre des performances énergétiques.

Quelques dates

L’histoire de l’éclairage public en quelques chiffres

  • 1318 : le roi Philippe V ordonne qu’une chandelle soit entretenue toute la nuit aux abords du Châtelet en réaction à une forte criminalité dans ce quartier
  • 1524 : un arrêté pris par le Parlement à la demande du Roi François 1er impose aux bourgeois d’entretenir une chandelle à la fenêtre de leur habitation.
  • 1667 : les premières lanternes à bougie apparaissent sous l’impulsion du lieutenant général de police Nicolas de la Reynie. Ces premières lanternes sont marquées du blason de la royauté et toutes identiques. L’éclairage public est né.
  • 1817 : 1er essai de fonctionnement de l’éclairage public au gaz réalisé. On compte à cette date 4645 lanternes dans Paris.
  • 1878 : l’éclairage électrique s’impose sur l’avenue de l’Opéra, les Halles et la place de la Bastille
  • 1962 : les dernières lanternes au gaz sont converties à l’électricité